Accord Parfait, nouveau saut du côté de la radiologie interventionnelle

Dernière mise à jour de l'article :

En été 2019. Après le court-métrage Mon Frère, un an auparavant, retour dans les contrées de la radiologie interventionnelle au côté de Xavier Inbona.

Prépa

Pour palier à l’impossibilité d’organiser des repérages techniques avec les chefs de postes, j’ai édité quelques PDF d’informations lors de la prépa. Ça prend un peu de temps de dessiner les plans des décors, mais c’est très pratique pour les schémas lumière. Voici un petit exemple tiré de la bible technique.

Si le document vous intéresse, vous pouvez télécharger le squelette réalisé avec Affinity Publisher et en faire ce que vous voulez (vous aurez probablement une incompatiblité de police, remplacez les par ce que vous souhaitez) : [AFPUB] / [SVG]. Au menu, trois gabarits et des cases à remplir : ce n’est pas du grand art mais ravi si ça peut servir.

Dans la même veine, un petit fichier à deux franc pour du storyboard : [AFDESIGN] / [SVG]

Considérations techniques

Parlons d’image. Nous avons utilisé une petite Sony FS5 MkII et une valise de Rokinon. Sans être le feu, ça marche tout de même très bien. En tout cas couplé à un enregistreur externe pour le RAW. Les optiques, on ne les présente plus : j’en profite juste pour rappeler d’éviter de les utiliser à pleine ouverture, sous peine de se retrouver avec de la purée. Miam.

Nous nous sommes bien amusé niveau machinerie : j’ai pu louer une Magnum chez Constance Prod (merci à Christophe !).

Pour la lumière : de l’artif classique (du 2kW, du 1kW, quelques Mizars 500, des LED Fresnel 650W…), un Joker 800 très pratique, quelques lucioles diy, de la lumière de scène pour la séquence de concert.

Phographies de tournage

Quelques petites photographies du tournage, de l’ami Thew Lemaitre.

Infographie

Dans le film, on voit une fausse affiche du concours Tchaikovsky que j’ai réalisé ! La voici (cliquez pour agrandir).