Newsletter cinéma #4  #newsletter

Aujourd’hui, quelques petits articles au sujet du scénario.

On commence par un entretien avec une scénariste, Nathalie Lenoir, que j’ai trouvé très intéressant. L’article est complet et semble apporter une vision assez juste de ce métier et de ses difficultés. L’interviewée parle aussi de la place du scénariste aujourd’hui en France. J’apprécie en outre ses remarques quant au partage de savoir et je pense qu’elles peuvent se transposer plus globalement. En effet, je trouve dommage de considérer ses connaissances comme une chasse gardée. À mon sens ce n’est pas comme ça qu’on évolue vers le mieux, mais il s’agit de mon avis personnel.

Concernant l’écriture de scénario, je n’ai pas de choses vraiment inédites en tête - mais je serai ravi de lire vos trouvailles. Pourquoi réinventer la roue ? Les références en la matière, comme La Dramaturgie, sont déjà archi-connues. D’autres sont citées dans l’article précédent - notamment Save The Cat de Blake Snyder.

Une autre source me vient en tête, Le Héros aux mille et un visages. Très connue, je la cite quand même “pour la culture”, ce bouquin ayant eu une influence considérable sur le cinéma, surtout états-unien (mais aussi la musique, etc.). Il a participé à la fin d’un nouvel Hollywood en déclin pour laisser la place à des Georges Lucas ou Steven Spielberg. Aujourd’hui, on a vite tendance à dire qu’on nous ressort constamment la même histoire au cinéma. D’une manière, ce livre - entre autres - a contribué à cela. Ainsi, je pense qu’il est important de le considérer en son sens premier : l’étude d’un schéma narratif, la théorie du monomythe, les archétypes (qu’on retrouve à la base en psychologie analytique) et non comme une recette facile à appliquer bêtement. Comme pour tout, finalement.

J’avais aussi lu il y a pas mal de temps, un article de Eric Heisserrer, scénariste de The Arrival de Denis Villeneuve. J’aime beaucoup ce film et ce que l’auteur raconte est très intéressant : https://www.talkhouse.com/how-i-wrote-arrival/

Maintenant, tout le monde est prêt à écrire l’histoire qui va révolutionner l’histoire du cinéma. C’est donc le moment d’être un peu rabat-joie et de parler de mise en page :

Même si toutes ces règles ne sont pas immuables, c’est important de les prendre comme base…

La sobriété c’est bien : rappelez-vous de wordart ou de certaines présentations powerpoint ! Ça semblait être de bonnes idées ? Tout ça est enterré au cimetière du mauvais goût. Et dans ce sens, ça vaudra toujours le coup d’utiliser un logiciel comme Final Draft à un moment ou un autre - aussi grâce à son intégration avec d’autres programmes pro.

Et pour conclure, un petit article de statistiques. Ça n’apprend rien de fou, mais c’est rigolo : http://minimumoverdrive.blogspot.com/2015/07/scenarios-francais-statistiques.html

(j’espère que ça ne fait pas rire que moi…)

[Màj] Suite à un mail de Michel Degrange, régisseur général et repéreur, passionné par l’écriture de scénario.

Petit complément d’information. Pour ceux qui comprennent bien l’anglais, je conseille évidemment les ouvrages de Blake Snyder en VO (ainsi que le site qui propose de nombreuses ressources et même un logiciel… (https://savethecat.com/) Blake Snyder se préoccupe avant tout de la structure du scénario et je trouve cette approche intéressante pour démarrer. Story et Anatomie du scénario sont très bien, mais je les trouve un peu compliqués pour une première approche. La traduction française de Save the Cat (chez Dixit) s’appelle « les règles élémentaires pour l’écriture d’un scénario » mais on perd un peu l’esprit et l’humour de Blake Snyder. Je rajouterai aux recommandations de Luca les ouvrages d’Yves Lavandier « la dramaturgie » et « construire un récit » qui sont très intéressant ainsi que le petit, mais concis « évaluer un scénario ».